(Mixtape) Yung Simmie – Basement Musik The Mixtape

_amber_london_ethelwulf_denzel_curry_nell_B-front-large

J’avais déjà parlé de Yung Simmie sur le site, souvenez-vous, la connexion avec le « Raider Klan » dont il est membre, et bien après quelques clips par ci par là, il se décide à sortir sa mixtape « Basement Muzik The Mixtape ». Jeune de la Floride, dans la veine de SpaceGohstPurrp, dont il se démarque de plus en plus avec des univers et une technique différente. Je tiens à vous prévenir tout de suite, cette mixtape n’est pas « grand public » comme un Khalifa ou autre, c’est différent, mais de qualité. On entre déjà dans l’atmosphère  qui met l’accent sur le style de Simmie.

Tout droit sortit du sous-sol comme l’indique le titre, un univers sale, stréssant, où l’on ne se sent pas en sécurité, recherché et bien retransmis par Simmie, est mis en place à travers un projet consistant de 19 tracks et une floppée d’invités : Chris Tavis, SpaceGhostPurrp, Amber London, Denzel Curry et N3ll. On oscille entre ambiances sous-terraines emprunté à la Three Six Mafia, dont il affiche clairement l’influence, mais de là, les prodos du Klan arrivent à ajouter leurs touches personnelles et créer un rendu sur mesure pour le  emcee ; et ambiance parfois plus joyeuse, avec une impression d’être sous différente drogue, un filtre audio qui subsiste sur chaque track, car on sent bien que les sons ont été enregistrés sous influence ! Les thèmes restent les mêmes, la drogue, la violence, l’argent et les strip-teaseuse, mixé entre ses gimmicks « pow pow pow » et son style de plus en plus original. Quotidien d’un jeune de Floride, compté avec parfois un flow lent « lean » et parfois des flow saccadés, posés sur des voix screwed up. Ce qui ma ravie sur cette ‘tape, c’est le changement régulier d’ambiance, je m’attendais à un truc plutot linéaire, mais pas du tout, ça change, du très dark, au sample souriant, comme quoi, ne pas mettre d’étiquette sur le Raider Klan !

En somme, un très bon projet, une première écoute aux heures tardives m’a bien mit dans l’ambiance enfumée de ce projet et permit de vraiment l’apprécier. Yung Simmie joue entre différentes ambiances, aux antipodes l’une de l’autre, et c’est vraiment un bon choix de sa part, lui qui se destinait à rester dans le rap sombre. Je vous recommande très fortement cette mixtape !

Lien pour écouter (Link to listen) : http://www.datpiff.com/pop-mixtape-player.php?id=m21a3367&tid=3

Lien pour télécharger (Link to download) : http://www.datpiff.com/pop-mixtape-download.php?id=m21a3367

Big up to the Raider Klvn, I see you, 2.7.5., BRK !

I already talked about Yung Simmie on the site, remember, the connection with the « Raider Klan » to which he belongs, and well after a few clips here and there, he decided to leave his mixtape « The Basement Muzik Mixtape « . Young of Florida, in the vein of SpaceGohstPurrp, he stands out more with the world and a different technique. I want to warn you right now, this mixtape is not « public » as a Khalifa or another, it’s different, but quality. We already entering the atmosphere focuses on the style of Simmie.

Came straight from the basement as the title indicates, a universe dirty, stressful, where you do not feel safe, well researched and retransmitted by Simmie is implemented through a project consisting of 19 tracks and a bunch of guests: Chris Tavis, SpaceGhostPurrp, Amber London, Denzel Curry and N3ll. We swing between moods subterranean borrowed from Three Six Mafia, which clearly shows the influence, but there the ProDOS Klan come to add their personal touches and create a made to measure for the emcee, and sometimes atmosphere cheerful, with a sense of being under different drug, an audio filter that remains on each track, because we feel that the sounds were recorded under the influence! The themes remain the same, drugs, violence, money and stripper, mixed between its gimmicks « pow pow pow » and his style more original. Daily life of a young Florida counted with sometimes a slow flow « lean » and sometimes jerky flow, set on voice screwed up. What delighted me about this’ tape is the regular change of atmosphere, I was expecting something rather linear, but not all, things change, the very dark, the sample smiling as what does not put a label on the Raider Klan!

In short, a very good project, a first listening late at night has put me in the mood smoky and allowed this project really appreciate it. Yung Simmie played between different environments, the opposite to each other, and it is really a good choice on his part, who was destined to remain in the dark rap. I strongly recommend you this mixtape!