(Interview) Deniro Farrar pour Pocketfullofmusic

389040_593123404039181_1236654988_n

Vous devez déjà surement connaitre Deniro Farrar, étant donné que je publie assez régulièrement des musiques de lui, traductions etc. Deniro c’est, pour moi, l’un des meilleurs jeunes rappeurs en activité et surtout l’une des meilleurs mixtapes du début 2013 avec « The Patriarch ». Après quelques démarches avec son manager Anthony Supreme (interview prévu), je réussis enfin à fixer une date pour cette interview, qui fut repoussé plusieurs fois ; puis, enfin, après quelques heures d’attente je vis enfin le rappeur, qui se trouvait à la répétition de la remise des diplômes de son cousin. Place à cette interview, réalisée un peu à l’arrache, mais un bon moment passé :

Pocketfullofmusic : Première question, présentation. Qui-es tu ? D’où tu viens ? Que représentes-tu ?

Deniro Farrar : Deniro Farrar, Charlotte NC et je représente KOBK The Generation.

PFOM : Qu’est-ce que KOBK veut dire ? Qui est dedans ? Qu’est que vous représentez ?

D.F : Tuer ou être tuer (Kill Or Be Killed). C’est une façon de vivre voulant dire tuer ou être tuer tu dois tuer pour survivre ou quelqu’un d’autre va te tuer, tu dois survivre c’est aussi simple. Et KOBK c’est moi, Magic The Don, Duru The King et Magic The Don.

PFOM : Pourquoi ton nom de scène est Deniro Farrar ?

D.F : Bien, j’aime l’argent alors ça été une donnée, et Farrar est mon vrai nom de famille. Mon nom de famille va devenir une légende.

PFOM : Ok, et comment as-tu découvert le rap ? Comment tu es rentré dedans ?

D.F : Bien j’ai grandis avec du rap old-school, Tupac, Digital Underground, Wu-Tang, No Limit, Chris Cross, j’ai toujours été fan de rap. Je fais juste de la musique que le public et le ghetto peut ressentir.

PFOM : Et quelles sont tes influences musicales ?

D.F : Je n’en ai pas, ma vie est mon influence, ma famille, ma lutte, mon petit frère « Free Tune », mes deux fils Britain et Kaidyn.

PFOM : Pas un rappeur, un groupe ?

D.F : Non j’en recherche pas, ou a avoir une influence de rappeurs, j’en respecte quelques un mais influencé par aucun.

PFOM : D’accord, et par rapport à toi ? Tes futurs projets ?

D.F : Bien The Patriarch 2 sort le 18 juin, je sors un EP avec Ryan Helmsworth et je travaille sur un album avec BSBD.
Et je suis sur le point de signer un deal, je peux pas te dire avec qui, mais ça va être épique !

PFOM : D’accord, et pour toi, quels sont les rappeurs ou les crews qui sont dans la place, tu vois qui sont bons en ce moment ?

D.F : TDE c’est eux, d’un autre côté moi et le KOBK Generation, j’aime Dead Prez et Big KRIT, Freddie Gibbs, mais pas ces stupides rappeurs commerciaux, ils m’impressionnent pas du tout.

PFOM : Tu dis que que tu vas signer un deal, vrai ?

D.F : Ouais mais je peux pas te dire avec qui tant que c’est pas officiel tu vois.

PFOM : Oui, et tu sais les critiques, les blogs, les gens t’apprécient, et quand tu feras beaucoup d’argent, tes lyrics vont changer ? Parce que je sais que tes lyrics sont vrais.

D.F : Mec, un truc qui ne pourront jamais m’ enlever est mon éducation et je connais pleins de rappeurs qui disent qu’ils ne vont pas changer, je sais que ma situation va changer mais mon coeur est pure alors il restera toujours le même.

PFOM : J’espère vraiment !

D.F : Frère, les personnes qui changent quand ils font de l’argent n’ont jamais été vrai depuis le début avec l’argent. Pour moi, c’est de revenir à mon village et leurs donner une meilleurs vie, je suis le meilleur chasseur qu’on a, alors je dois nourrir mes gens, c’est ma mission.

PFOM : Ouais, j’aimerais vraiment que tu restes vrai. Quels rappeurs restent vrai en ce moment ?

D.F : Je ne connais pas ces négros rappeurs de façon personnel, alors je peux pas de parler d’eux, tu vois ?

PFOM : Oui oui, et quand tu ne rappes pas, qu’est-ce que tu fais ? Quelles sont tes passions ?

D.F : Hum, passer du temps avec mon fils, ma copine, je n’ai pas vraiment de passion, je suis pas un grand connaisseur de TV, j’ai commencé à lire plus, je ne suis pas ton rappeurs typique frère, la plupart d’entres eux sont débiles.

PFOM : Dans 10 ans comment te vois-tu ?

D.F : Quelque part à mettre en scène du porno (rires), je blague. Élever mes enfants dans un environnement sur, marié et content, avec beaucoup d’armes.

PFOM : Tu veux vraiment mettre en scène du porno ? (Rires)

D.F : En scred’ j’aimerais (rires).

PFOM : T’es un fou !

D.F : (Rires) En mode Ray J, « I Hit It First » (rires).

PFOM : Tu dis que tu as abandonné l’école pour vendre de la drogue et que tu regrette ça, c’est ce que tu dis, vrai ?

D.F : Vrai, j’ai abandonné au 9eme grade, et c’était la pire erreur que j’ai fais comparé à ne pas utiliser de capotes (rires).

PFOM : (rires), alors tu parles de drogues, crack, flingues, mais il y a un message à travers ça, alors quel est le message que tu veux faire passer à travers tes lyrics ?

D.F : Il n’y pas de gloire dans le jeu de la drogue, l’éducation est la clé et beaucoup on besoin de diplômes. Mon cousin Greg est diplômé à l’université demain et il vient directement du ghetto, je suis à la répétition de sa remise des diplômes en ce moment. (Il me montre l’endroit). Je suis si fière de lui, assure moi que tu mettras ça dans l’interview !

PFOM : Pas de problèmes.

D.F : Pendant qu’il était à l’école, je dealais, il devait venir me voir en prison et tout ce genre de trucs, mais je suis fière de lui.

PFOM : Tu étais en prison ?

D.F : Si j’y étais ? Merde, j’y ai été plus de 12 fois pour drogue, violence et tout ce genre de truc.

PFOM : Merde, j’ai un vrai gangsta avec moi (rires) !

D.F : (Rires) dédicace à mes tireurs (rires) « bang ». J’étais juste jeune et débile frère, c’est tout. Le produit de mon environnement.

PFOM : Tout cela est finit pour toi maintenant ?

D.F : C’est fini et bien fini, je suis père, j’ai un exemple à montrer.

PFOM : Bien dis !

Questions rapides :

– Un style de musique : Soul.      – Un titre de musique : Thug & B de Lyfe Jennings.

– Un album : All Eyes On Me.    – Un film : Napoleon Dynamite (rires).

– Le dernier film que tu as-vu : Sherlock Holmes.     -Une paire de chaussures : Puma.

– Une voiture : Fisker.   – Un endroit : Jamais « Never Land ».

PFOM : Le truc de MJ ?

D.F : Ouais (rires) j’ai toujours voulus aller chier dans une de leurs salle de bains pour quelques anciennes raisons.

– Un plat : Une chatte (rires). Fried Shimp.      – Une boisson : Eau fraiche.

– Une drogue : Chatte (rires) Crack.

PFOM : Qu’est ce que tu as avec les femmes ?? Merde (rires)

D.F : J’suis accroc aux chattes ! (Rires)

PFOM : C’est ce que je vois.

– Un chapeau : Skully.      – Une saison : L’été.

– Une équipe de basket : Hornets, LA LAKERS !   – Une console de jeu vidéo : Gamecube (rires).

– Un jeu vidéo : Nba Jams 1997.

D.F : Au fait, cette répétition c’est comme regarder une peinture sécher (rires !

– Un livre : Huum, la Bible.

– Un bijou : Diamant.

– Un tatouage : Le visage de Jésus.

PFOM : Combien de tatouages as-tu ? D.F : J’ai arrêté de compter.

PFOM : Et as-tu un petite anecdote à raconter ?

D.F : Euh non pas vraiment (rire)

PFOM : Et voilà l’interview est terminé, désolé pour ton cousin !

D.F : Ok cool, j’ai apprécié.

Voilà, l’interview est terminé, j’espère que vous avez passez un bon moment. Je retiendrais que Deniro est le même personnage que ce qu’il laisse transparaître dans ses chansons et que le message présent dedans, reste toujours le même à travers notre discussion.

Twitter : https://twitter.com/DeniroFarrar

Youtube : http://www.youtube.com/user/DeniroFarrarVEVO

Interview in english : 

You have probably already know Deniro Farrar, since I pretty regularly publishes his music, translations etc.. Deniro is for me one of the best rappers in business and especially one of the best mixtapes of the early 2013’s « The Patriarch ». After a few steps with his manager Anthony Supreme (interview scheduled), I finally managed to set a date for the interview, which was postponed several times and then finally, after a few hours of waiting I finally saw the rapper, who was repeating the graduation of his cousin. Place this interview, conducted a little hard, but a good time spent:

Pocketfullofmusic : 1st question, presentation, who are you ? Where you from ? What you rep’ ? What’s you rap name mean ?
Tell me about KOBK, what’s mean ?

Deniro Farrar : Kill or be killed charlotte nc and I rep KOBK the generation, Kill or be killed. Well I love money so deniro was a given and farrar is my real lastname, My last Name will be legendary

PFOM : Who are in this ? What it is stand for ?

D.F : It’s a way of life meaning its killed or be killed u have to kill to survive or sumone else will kill you to survive simple as that and KOBK is me magic that don and duru the king, Magic The Don

PFOM : Ok, and you how you discovered rap music ? How are you gettin there ?

D.F : Well I grew up on rap old school rap tupac digital underground wutang nolimit Chris cross I’ve always been a fan of rap.

D.F : I’m just making good music that the public and the ghetto can feel love and respect.

PFOM : And what are your musical influences ?

D.F : I have none my life is my influence my family my struggle my little bro free tune my two sons BRITAIN and Kaidyn.

PFOM : Not a rapper ? A crew ?

D.F : Nope I don’t look up to or have influence from rappers I respect a few but not influenced by any.

PFOM : Ok, and waht about you ? Your futurs projects ?

D.F : Well the patriarch 2 dropped june18th I’m dropping a EP with Ryan helmsworth and I’m working on a album with bsbd as we speak.

PFOM : That’s all ?

D.F : And I’m on the verge of closing a deal I can’t say with who but it’s going to be epic.

PFOM : Aight, and for you, what’s the rappers, or crew who’s are in the place, you know, are the shit right now ?

D.F : TDE that’s a about it beside myself and the KOBK generation I like Dead Prez and Big Krit and Freddie Gibbs but not these main stream lames they don’t impress me at all.

PFOM : Well, you say you might sign a deal right ?

D.F : Yea but I can’t say with who until its OFFICAL u know

PFOM : Yes, and you know the critics, the blogs, peoples like you, when you’ll get alot of money, your lyrics gon be change ? Cause I know you are real in your lyrics, about drugs and others things.

D.F : Man one thing they can never take away from me is my upbringing and I know alot of rappers say they want change I know my situation will change but my heart is pure so it will always remain the same.

PFOM : I really hope !

D.F : Bruh anyone who changes wen they get money was never real to BEGAIN with the money isent for me it’s to bring back to my village and give them a better life I’m the best hunter we have so it’s up to me to feed my people that’s my mission.

PFOM : Yes I really like you stay real. What rapper stay real now ?

D.F: I don’t know these rap niggas on a personal level so I can’t speak for them u feel me.

PFOM: Yes yes. And when you dont rap, what you do ? What are your hobbies ?

D.F : Um chilling with my son and my lady really I don’t have hobbies I’m not big into TV I have started to read more I’m not your average rapper bro most of them cats r dumb (laugh).

PFOM : (laugh) I see you ! Aight. In 10 years, how you see yourself ?

D.F : Sumwhere directing porn (laugh) rasing my kids in a safe environment married and happy with alot of Guns and amo.

PFOM : You really want directing porn ? (laugh)

D.F : (laugh) on the low I would (laugh).

PFOM : You a fool !

D.F : (laugh) ON MY RAY J I HIT IT FIRST SHIT (laugh).

PFOM : You say you dropped out a school to sell drugs, and you regret that, this what you said ? Right ?

D.F : True I dropped out in the 9th grade and it was the biggest mistake I made besides not using a rubber (laugh).

PFOM : Aight (laugh), so you talk bout drugs, crack, gun, but there is a message through that, so what the message do you wanna get throught by your lyrics ?

D.F : That there is no glory on the drug game education is key and most needed to graduate my cuzin Greg is graduating college tomorrow and he stright from the hood I’m at his graduation rehearsal now. I’m at my cuzin graduation rehearsal he’s from the ghetto but he made it I’m so proud of him make sure u put this in the interview.

PFOM : No worries !

D.F : While he was at school I was hustling he had to come bound me out of jail and all kinds of shit but I’m proud of him.

PFOM : You was in jail ?

D.F : What was I ? Shit I’ve been to jail well over 12 times for drugs violence all kind of shit.

PFOM : Damn, I got a real gangsta with me (laugh).

D.F : (laugh) shot out to my shooter (laugh) bang.

D.F : I was just young and dumb bruh that’s all. Product of my environment.

PFOM : Now, it’s finished for you ?

D.F : It’s over and done I’m a dad I have an example to set.

PFOM : I got you !

Quick questions : 

– A kind of music:  Soul. – An album : All eyes on me.

– A movie : Napoleon dynamite (laugh). – The last movie you seen : Sherlock Holmes.

– A pair of shoes : Pumas – A car : Fiska – A place : Never never land (laugh).

PFOM : the thing of MJ ?

D.F : Yea (laugh) always wanted to go take a shit in one of them bathrooms there for sum odd reason (laugh).

– A food : Pussy (laugh) Fried shrimp. – A drink : Ice water.

– A drug : Pussy (laugh) crack.

PFOM : What you got with woman ? Damn.

D.F : I’m addicted to pussy (laugh).

PFOM : That’s what i see !

– A hat : Skully –  A season : Summer.

-A team of basket : Hornets, LA Lakers.

– A consol of video game: GameCube (laugh).

– A video game : Nba jams 1997. – A book : Um Bible.

A jewel : Diamond. – A tattoo : Jesus face.

– How many tattoos you got : I lost count.

PFOM : you got a lil stroy to tell ?

D.F : Um not really (laugh).

PFOM: Ok so the interview is finish ! Sorry for your cousin !

D.F : Ok cool I enjoyed it.

So, the interview is over, I hope you have a good time. I remembered that Deniro is the same character that he betrays his songs and this message in it, remains the same throughout our discussion.