(Mixtape) Alley Boy – War Cry

Alley_Boy_War_Cry-front-large

Alley Boy, une des figures du rap gangsta, plutôt hardcore, d’Atlanta, et, il faut le dire, talentueux. Le problème, c’est qu’il aime sortir beaucoup de son, c’est bien d’avoir de l’inspiration, mais beaucoup se ressemblent, et l’ensemble de ses morceaux peinent à sortir du lot ; en majeure partie du à des beats trop ressemblants, trop banals, trop moyens. Mais le bonhomme à déjà un bon parcours, aucun album, mais une dizaine de mixtapes à son actif, avec leurs lots dans tueries dans chaque, mais, comme je disais, beaucoup trop de sons brouillons qui n’ont pas lieux d’être. Bien qu’appréciant Alley, je me suis demandé si j’allais chroniquer War Cry, mais après plusieurs écoute, se fut sans appel, il y a vraiment d’excellentes choses et il ne faut pas passer à coter.

Juste pour l’Intro :

Avant toutes choses, je voudrais déjà vous suggérez de supprimer quelques morceaux inutiles, voire nuls : Hate In Dey Faces (pas mal, mais l’auto-tune casse la tête), Spend It (pourquoi cri-t-il ?), Throwin Up (beat trop moyen, comme le morceau), Mama’s House (trop vu, trop banal), Stackin Up (c’est pas parce que Young Chop apparaît que c’est bon), Switchep Up (un peu n’importe quoi).

Certains morceaux peuvent vous plaire, mais sont déjà vu et revu, et en les enlevant  le projet atteint vraiment une très bonne qualité. On démarre avec une intro’ efficace  Alley Boy annonce la couleur, il est toujours aussi encré dans sa vie de rue, puis on le droit à quelques morceaux passables, évoqués plus haut, pour arriver à un condensé de bonnes choses. En effet, la qualité de cette mixtape est du en majeure partie par le changement et le choix des beats. Bien que beaucoup restent Trap comme See The Signs, Money Counter avec Young Scooter, puis le reste des morceaux à oublier, les autres sont plus calme, bien que les mêmes thématiques subsistent, des sonorités plus légères font leurs apparitions. Je pense bien sur à For My Niggas accompagné de Future, No Reason en feat’ avec TK et Cocaine avec Fat Trel qu’on pourrait regrouper pour leurs coté Trap douce. Puis, place à des choses qui sonnent plus Hip-Hop, et des morceaux vraiment très doux : All I Do avec Big Bank Black, No Love avec Yo Gotti, RNGM, un des meilleurs morceaux, avec Ty Dolla Sign, toujours aussi bon, sur un production de DRUG, pour une combinaison aussi originale que efficace ; I’m That toujours aussi détendant, avec Kirko Bangz, une autre bonne surprise, Gotta Get It, produit par Havoc, oui, en feat’ avec Planet VI, Love You, plus profond, avec Taco Odie, vraiment excellent, Street Life, un peu moyen quand même, sur le feat’, 1-Hundred. Pour enfin finir sur LE morceau du projet : Long Haul, une pépite, vraiment, la voix de Kevin Gates sur le refrain, pleine d’émotion, avec des bons couplets de Alley et Starlito, énorme. Pour boucler le projet, une Outro aussi éfficace que l’Intro.

Alley Boy s’accompagne des mêmes personnes pour rapper, à savoir Fat Trel & Master P, Future, Veli Sosa, Trouble et Yo Gotti, ainsi que des petits jeunes sans grands talents. Mais arrive à se diversifier en faisant appel à Ty Dolla Sign par exemple, et créer des morceaux vraiment très bons. En somme, le tout, mis à part certains morceaux, forme un cocktail de rap sudiste avec de la qualité, et un réel désir de changer du rap parfois trop moyen et banals. Une mixtape que je vous recommande vivement.

Lien pour écouter : http://www.datpiff.com/pop-mixtape-player.php?id=m9383f91&tid=10

Lien pour télécharger : http://www.datpiff.com/pop-mixtape-download.php?id=m9383f91