Focus On : Jose Guapo

photo

Bon, même si le bonhomme à déjà pas mal de notoriété outre-Atlantique, laissez moi le présenté, et, ce pourquoi, je fais uniquement concentré sur lui et sa carrière. Jose Guapo, originaire de la Zone 3 à Atlanta, et, même si il n’a encore pas sortit d’album à proprement parlé, il a déjà pondu un beaucoup paquet de mixtape (une dizaine) comprenant les Ca$h Talk, Jose’s World et les hors-séries. Il n’en donc pas à son coup d’essai, et est plutôt loin de l’état de simple de rookie, car il a en effet rappé avec une bonne partie de la scène sudiste à savoir Gucci Mane, Juicy J, Young Scooter, Travis Porter, Rich Homie Quan, Young Thug etc. etc., la liste est longue, et totalise quasiment 3 millions de vues sur sa chaîne Youtube (plus ses ‘fans’ sur les réseaux sociaux). Je l’ai connu à travers l’une des innombrables vidéos avec les Porter, avec qui, on pourrait même le dire, est affilié, étant le nombre de musique et clip qu’il a fait avec eux, étant donné que leurs univers est quelque peu similaire, même si, dans la durée, j’accroche plus avec celui de Guapo. Et parlons-en de son univers, partie clé de cet article ; car en effet, Jose n’est pas un rappeur conscient, loin de là, il le sait, et joue dessus, jusqu’au point de paraître personnage de cartoon (terme de PureBakingSoda), comme sur les nombreux refrains où il joue avec sa voix, à la Young Thug, même si il chante faux, on se reprend à crier encore plus faux que lui ses phrases entêtantes. Et ceci n’est qu’une partie du « Jose’s World ».

J’en parlais plus haut, Geekin’ :

Continuons. Guapo, est également quelqu’un de très productif, avec, à cette heure-ci au moins 3 mixtapes en liste d’attente, mais mis à part le fait que cela permet d’agrémenter constamment son répertoire, cela le fait percevoir par le public, en général, comme un rappeur qui préféré la quantité à la qualité, alors que, en se penchant un peu sur son cas, on voit qu’il aime juste rapper et passer son temps en studio. Mais, les répercussions se font sentir, surtout sur ses mixtapes, car, en effet, elles sont bien garnis, sans garantir la qualité sur la totalité du projet ; car effet, si l’on enlèverait  en moyenne, sur chaque ‘tapes un peu plus d’un quart des morceaux, celles-ci seraient beaucoup plus apprécier de la part du public. Beaucoup de morceaux, en général peu médiatisés, sont banals et vite lassants, comme si le rappeur faisait ça sans grande conviction, alors que, en apprenant à connaitre sa musicalité, on sait qu’il regorge de petits ‘pics’ verbaux faisant sourire, ou autre refrains bons et entêtants. Pour contrer ce que ces détracteurs pensent, Jose Guapo n’est pas un mauvais rappeur, bien au contraire, ce personnage hyper-actif et constamment sous drogue à de quoi servir à son public, et de quoi lui en mettre plein les oreilles. Le bonhomme sait allier les styles de Trap, en alliant des morceaux hardcore et planant, à la manière de Ain’t Worried, totalement hardcore, posé et chantant comme Fuck My Tattoos en featuring avec Young Thug, un duo qui s’accorde très bien d’ailleurs. Guap’ à du talent, mais ne l’utilise pas à très escient, alors que peut-on attendre de son orientation musicale ?

Pour ma part je reste positif quant à sa carrière, le bonhomme a l’énorme possibilité de faire des hits et de se faire connaitre du grand public, mais il garde un coté ‘street’ et humain que j’apprécie beaucoup. Le fait de communiquez avec ses ‘fans’ est un point positif bien qu’il côtoie tous le « gratin » du A ; il peut se faire un tas de fric sur le dos de ses auditeurs, vraiment, rien qu’avec un titre accentué très « trap » il fait beaucoup de vue, alors imaginez quelque de très ‘mainstream’ ? Toujours est-il que le jeune Guapo a pas mal de mixtape dans le four, mais, on ne le saura que le moment venu si la qualité est au rendez-vous, car pour l’instant, Lingo, la dernière en date, comportait les mêmes défauts que ses aînés. Comme je disais plus haut, je sais qu’il peut faire d’excellentes choses, et puis il est jeune, il a le temps pour vraiment prendre au sérieux son délire qu’il ne l’ai vraiment pas (mais c’est bien !!), pour vraiment faire quelque chose qui sera entièrement calé sur son univers alliant tout type de rap sudiste, mais, je vous assure, ne dépayse pas l’auditeur. En espérant qu’un jour il lise mon article et suive mon conseil de vraiment réduire la cadence des projets et sortir des trucs de dingues, et je sais qu’il peut le faire ! Allez, je vous laisse en musique, avec de made in Jose Guapo !

Egalement mentionné, Fuck My Tattoos avec Young Thug, plus calme :

Enfin, pour cloturer l’article, Damn Right avec les Travis Porter, un des mes classics :

In english :

Well, even if the man in quite some notoriety overseas, let me presented, and this why I am only focused on him and his career. Jose Guapo, from Zone 3 in Atlanta, and although he has yet no album came out, strictly speaking, it has already spawned a lot of mixtape package (around ten) including Ca$h Talk, Jose’s World and nonstandard. It does therefore not his first attempt, and is rather far from the state of simple rookie because he actually rapped with much of the southern scene namely Gucci Mane, Juicy J, Young Scooter Travis Porter, Rich Homie Quan, Young Thug etc.. etc.., the list is long, and totals nearly 3 million views on his YouTube channel (over his ‘fans’ on social networks). I knew him through one of the countless videos with Porter, who, one might even say, is affiliated, is the number of music and video he did with them, because their world is somewhat similar, although, over time, I hang with the most Guapo. And let’s talk about the world, a key part of this article, because in fact, Jose is not a conscious rapper, far from it, he knows it, and play it to the point of seeming cartoon character (term of PureBakingSoda), as in many choruses where he plays with his voice, the Young Thug, even if he sings out of tune, it recovers to shout even more true that it’s catchy phrases. And this is only part of the « Jose’s World ».

Continue. Guapo is also a very productive with at this hour at least 3 mixtapes on the waiting list, but apart from the fact that it allows to continuously enhance its repertoire, it does receive the public in general, as a rapper who prefer quantity over quality, while leaning slightly on his case, we see that just loves rapping and spend time in the studio. But the repercussions are felt, especially on his mixtapes, as, indeed, they are well trimmed, with no guarantee of quality of the entire project, for effect, if you take away on average, each ‘steps a little more than a quarter of the songs, they would be much more appreciated by the public. Many pieces, generally low profile, are mundane and tiresome quickly, as if the rapper did this without much conviction, while getting to know his musicality, we know that many small ‘peaks’ verbal making smile, or other good and catchy choruses. To counter these critics believe that Jose Guapo is not a bad rapper, on the contrary, this hyper-active character and under constant drug will serve its audience, and what him an earful. The guy knows how to combine styles Trap, combining hardcore songs and hovering in the way Is not Worried, totally hardcore, and singing as asked Fuck My Tattoos in featuring with Young Thug, a duo that agrees very well elsewhere. Guap ‘in talent, but do not use it very wisely, so what can we expect from his musical direction ?

For my part I remain positive about his career, the man has enormous opportunity to make hits and make themselves known to the public, but it keeps one side ‘street’ and human that I really appreciate. Having contact its ‘fans’ is a good positive he meets all the « gratin » of A, it can make a lot of money on the back of his audience, really, anything with an accented title very « trap » it makes a lot of views, so imagine some very ‘mainstream’ ? Still, the young Guapo has quite a mixtape in the oven, but we do know that when the time comes if the quality is at the rendezvous, as for now, Lingo, the last date included the same defects as his elders. As I said earlier, I know he can do great things, and then he is young, he has time to really take seriously his delirium he did not really (but it is !), to really do something that will fully rigged on his world combining all types of Southern rap, but I assure you, no disorients the listener. Hoping that one day he read my article and follow my advice really reduce the rate of projects in and out of crazy stuff, and I know he can do it! Come on, I’ll let you in music, with made ​​in Jose Guapo !