Interview : Eazy pour pocketfullofmusic

eazypocketfullofmusic

J’avais déjà un Focus On sur Eazy, que vous pouvez consulter ici. Lisez si vous voulez découvrir l’artiste, cette interview compléter l’article, peu de précision sont à rajouter. Voici donc l’interview de ce jeune de Charlotte : (For the english, interview in your language at the bottom of the page.)

Pocketfullofmusic : Première question, présentes-toi, d’où viens-tu ? Que représentes-tu ?

Eazy : Quoi de neuf Monde, c’est ton gars Eazy, venu direct de Charlotte, Caroline du Nord en Amerique. Je représente la Eastside et Black Bandana Music.

Pfom : Par rapport à ton blaze, Eazy, d’où vient-il ?

E : En fait, mon frère m’a donné le nom Eazy. Il disait peut importe comment une chose est difficile, je fais toujours paraître que c’est facile (EAZY) (rires), alors c’est de la qu’il vient, parce que c’est comme ça qu’il a commencé à m’appeler.

Pfom : Comment es-tu arrivé dans le monde de la musique ?

Eazy : J’ai toujours été dans la musique. J’avais l’habitude d’écrire quand j’étais petit, mon enfance était remplit d’indépendance, personne n’était vraiment là. Alors, plutôt que de parler aux gens j’ai écris mes pensées, et éventuellement tourné ça en poésie, plus tard sont arrivés les instrumentaux alors ça ma élevé à ça. J’y suis venu seul, tu as toujours pleins de merdes dans ton esprit, pleins de questions sans réponses, et j’ai l’habitude de ne pas parler aux gens, la musique est devenu ma consolatrice.

Pfom : Et quelles sont tes influences musicales ?

E : J’ai 24 ans alors bien sur j’ai grandis avec du Tupac, Biggie, Jay-Z, Nas, Jadakiss etc, mais j’ai également aventuré d’autres styles comme Lauryn Hill, Fugees, Bob Marley, Outkast et des gens comme ça. J’ai les différentes goûts qu’ils ont ramenés au Game. Ils ont tous été des sortes d’Outkast parce qu’ils ont été si différent et pas apeuré d’essayer de nouvelles choses. C’est la créativité et l’originalité c’est toujours un plus à avoir.

Pfom : En ce moment, quels rappeurs tu écoutes ?

E : Moi, bien sur (rires), J.Cole, Kendrick Lamar, principalement, mais bien sur j’écoute un peu de Meek Mill, Wale, Drake saupoudrées là-dedans aussi.

Pfom : Et un peu de Trap ? D’artistes indépendants ?

E : Rich Homie Quan pour la Trap, et je n’écoute pas d’artiste indépendant car il y a beaucoup de connerie qui flotte autour.

Pfom : Quels sons tes futurs projets ?

E : En ce moment je travaille sur deux projets. L’un est nommé « The Real Me » et l’autre « Diverse ».

Pfom : Mixtapes ?

E : « Diverse » est une mixtape, de montrer ma polyvalence et de montrer aussi comment diversifié je suis, le titre est explicite. The Real Me est un projet plus personnel alors je suis en train de débattre dessus pour savoir si ça va être un album ou une mixtape.

Pfom : D’accord, et, en quoi tu penses que tu peux être meilleur ou différent des autres rappeurs ?

E : Tout est par rapport à un travail éthique. Je juste à les taffer et continuer à sortir de la vraie musique et rester vrai à moi-même.

Pfom : Quand tu ne rappes pas, que fais-tu ?

E : J’suis cool, j’essaie de me relaxer, passer du temps avec mon fils, et travailler sur le Net, c’est un taffe continue pour moi.

Pfom : Je vois, et dans 10 ans, comment tu te vois ?

E : Une icone/légende de la musique.

Pfom : C’est tout ?

E : Bien sur avoir du succès faire/fournir des routes positives pour les enfants qui ont grandis du bas comme moi.

Pfom : Tu as quelque chose à rajouter avant la deuxième partie ?

E : Non.

Questions Rapides :

Un rappeur : Moi.                      Un style de musique : Tout ce qui vies avec un groupe.              Un album : All Eyez On me.

Un film : Friday.           Le dernier film que t’as vu : Tupac Documentary.    Un beatmaker : Mon pote yung Miistro de St. Louis, MO.

Un Livre : 48 Laws Of Power.                  Un paire de shoes : Ma marque préférée est Nike, mais la mode est pétée maintenant, alors tout ce qui à l’air bien, je le porte.

Une voiture : Cadillac.                      Un endroit : n’importe où je peux relaxer mon esprit, la relaxation est le Paradis pour moi.

Un chapeau : Charlotte Hornets (casquette).               Une boisson : Gatorade.               Une drogue : La musique.

Une équipe de basket : Lakers.       Une console de jeu vidéo : Mon téléphone.             Un jeu : Smurfs.

Un bijou : Necklaces. Combien de tatouages : J’ai arrêté de compter.

Tu connais des mots en français ? Bonjour !

Mot de la fin : Dédicace à tout mon camp : Pain, Swift, Boog, Crockett, Jimbo Fresh & Kenny D. Dédicace à toute ma ville Charlotte, Caroline du Nord, spécialement la Eastside. Merci à tout ceux qui supporte moi et mon mouvement. Suivez-moi sur Twitter, Instagram & Facebook : @DaOfficialEazy. Black Bandana Music on est là, one love.

Interview in english : 

Pocketfullofmusic : First question, introduce you, where you from, what about you, what you rep ?

Eazy : What’s good world this your boy Eazy straight out of Charlotte, North Carolina in America. Repping the eastside & black bandana music.

Pfom : And what’s about your name Eazy, where you get it ?

Eazy : Actually my brother gave me the name Eazy…he said no matter hoe hard something is I always seem to make it look EAZY lol so that’s where it came from cause that’s what he started calling me.

Pfom : Aight. And how do you introduce youself in the music game ?

Eazy : I have always been into music. I use to write as a kid, my childhood was full of independence no one was really there. So instead of talking to people I wrote my thoughts down & eventually it turned in to poetry & later came the beats then it elevated from there. Coming up alone you always have a lot of shit on your mind, a lot of unanswered questions, & I got so use to not talking to people & the misic became my counselor.

Pfom : And what about your musical influences ?

Eazy : I’m 24 so of course I came up on Tupac, Biggie, Jay-Z, Nas, Jadakiss etc but I also ventured off to other styles such as Lauren Hill, Fugees, Bob Marley, Outkast & people like that. I like the different flavors they brought to the game. They all were sort of Outkast cause they were so different & wasn’t afraid to try new things. That CREATIVITY & ORIGINALITY is always a plus to have.

Pfom : And right now, who’s rapper you listenning to ?

Eazy : ME of course (laugh), J. Cole, & Kendick Lamar mostly but of course I got some Meek Mill, Wale, Drake sprinkled in there as well.

Pfom : And some trap shit ? Indepedant rappers ?

Eazy : Rich Homie Quan for the trap shit. I don’t really listen to independent artist like that cause its a lot of bullshit floating around.

Pfom : Aight, and what’s about your futurs projects ?

Eazy : I’m currently working on two projects right now. One is titled « (The Real Me) » & the other is titled « (Diverse) ».

Pfom : Mixtapes ?

Eazy : « (Diverse) » is a mix-tape to show off my versatility & to also show how diverse I am so the title is self explanatory. « (The Real Me) » is a more personal project so I’m debating on if its going to be a album or a mixtape.

Pfom : Aight, and in fact, how do you think you can be better or different than the others rappers ?

Eazy : It’s all about work ethic. I just have to out grind them & continue to put out REAL MUSIC & stay true to myself.

Pfom : And when you not rapping, in the studio or stuff like that, what you doing ?

Eazy : Chilling, trying to relax, spend time with my son, & networking, it’s a continuous grind for me.

Pfom : I see, and in ten years, how do you see yourself ?

Eazy : A music icon/legend.

Pfom : That’s all ?

Eazy : Of course successful making/providing positive routes for kids that grew up like me to walk down.

Pfom : Aight, and you got somethinng before the second part ?

Eazy : Na.

Quick Questions : 

A rapper : Me.          A kind of music : Anything live with a band.            A title of an album : All Eyes On Me.

A movie : Friday.    A title of a sound : Lyrical.          A beatmaker : My homie Yung Miistro from St. Louis, MO.

The last movie you seen : Tupac Documentary.     A book : 48 Laws Of Power         A pair of shoes : My favorite brand is Nike, but fashion is all over now so anything that looks good, I’ll wear.

A car : Cadillac.           A place : Anywhere I can relax my mind, relaxation is paradise to me.       A hat : Charlotte Hornets.

A drink : Gatorade.          A drug : Music.        A team of basketball : Lakers.

A consol of videogame : My phone.            A game : Smurfs.                A jewel : Chain Necklaces.

How much tattoo : I lost count.    And you know some words in french : (laugh) bonjour.

Word of the end : Shoutout to my my whole camp…Pain, Swift, Boog, Crockett, Jimbo Fresh, & Kenny D. Shoutout to my whole city Charlotte, North Carolina especially the EASTSIDE. Thanks to everyone who support me & my movement. Follow me on Twitter, Instagram, & Facebook @DaOfficialEazy. Black Bandana Music we here, one love.