Portrait de Cashy : Vintage au goût du jour

BfL_6KuCEAAz-76_002

Je vous présentait avec son dernier clip, « Wrong Way », Cashy, un jeune rappeur de 24 ans, tout droit sortit de Miami, plutôt atypique. Lorsque qu’on creuse un peu le monde du rap indé’, on y trouve des artistes décalés, en voici un bel exemple. Un flow vestimentaire Vintage, qu’il revendique d’ailleurs avec son crew, « Vintage Mob », et un flow sur le beat qu’il lui est propre, en font de lui, si il regroupe un plus de médiatisation, une star montante. Mais alors pourquoi ?

Polyvalence et productivité En Floride, on voit de plus en plus émerger le crew BRK, avec une ambiances globale très sombre. Cashy aurait pu choisir d’entrer dans cette voie. Mais sa polyvalence mélangé à sa très forte productivité, nous donne le droit à des titres aux ambiances opposées, entre celui en écoute et le suivant. Prenons une de ses six mixtapes, Finals, où la césure entre les styles est visible. Un Gucci Ninja, trap à la Lil B, Riff Raff, etc., suivit par Pimp Today, titre fly, relaxant, comme il en a fait des dizaines. Cette diversité se retrouve sur tous ses projets, où l’on peut sentir que le rappeur se cherche encore, tendant certaines fois plus vers la Trap, et d’autres, vers des sonorités plus mélodieuses. Tout cela, en développant un peu plus à chaque fois son flow, que l’on peut rapidement distingué. Notamment ces passages en aiguë, qui deviennent à force une sorte de signature.

Platinium Plus : le mix Après tout ces projets, plus ou moins remarqués, Cashy sort Platinium Plus, dont est tiré le fameux « Wrong Way ». Je me devais de m’attarder sur cette mixtape. Pour la simple et bonne raison qu’on l’on voit ici le rappeur en version 2.0. Finit les coupures des différents styles, il a mélangé ses ambiances à travers un fil conducteur, à part égale entres toutes. La collaboration avec Purp Dogg fonctionne bien. La preuve, il produit tous les tracks. Même si on s’approche un peu plus du style BRK, on sent le rappeur plus à l’aise. Tout en restant égal à lui-même, il y a un gain de maturité dans ce projet, dans le style et dans le flow, quant aux lyrics, ses egotrip en dérouteront certains, d’autres apprécierons.

Pour le futur, si sa conception de la musique continue de séduire de plus en plus de gens, je ne me fais pas de soucis pour lui. Son univers continuera de prendre du niveau, ce qui lui permettra de le projeté encore plus loin. Comptez sur moi pour continuer à le suivre de très près. Une interview de lui devrait même voir le jour.

In english. Focus On Cashy : Vintage at taste of the day.

I presented you with his latest video , « Wrong Way », Cashy, a young rapper of 24 years, straight out of Miami, rather atypical. When we dig a little world of indie rap, there are staggered artists, here is a good example. A flow Vintage dress, he claims also with his crew,  » Vintage Mob « , and flow on the beat that it is clean, make it if it brings more media coverage, a rising star .But why ?

Versatility and productivity In Florida, we see increasingly emerge BRK the crew, with a very dark overall atmosphere . Cashy could choose to go this route. But its mixed with its highly productive versatility gives us the right to titles at opposite atmospheres between the listening and the next. Take one of his six mixtapes , Finals, where the caesura between styles is visible. Gucci Ninja trap to Lil B, Riff Raff, etc., followed by Pimp Today, as fly, relaxing, as he made dozens . This diversity is reflected in all its projects, where we can feel that the rapper is still searching , seeking some more time to trap, and others to more melodious sounds. All this , developing a little more each time his flow , which can be quickly distinguished . Particularly acute in these passages , which become a kind of signature strength .

Platinum Plus : the mix After all these projects, more or less noticed, Cashy drop Platinum Plus, which is derived the famous  » Wrong Way ». I had to dwell on this mixtape . For the simple reason that we see here the rapper version 2.0. Ends cuts of different styles, he mixed his moods through a wire, in equal. Collaboration with Purp Dogg works well. The proof, he produced all tracks. Even if you approach a bit BRK style , you feel the most comfortable rapper. While remaining equal to itself, there is a gain of maturity in this project, in style and in the flow, as the lyrics, its egotrip dérouteront in some, others will appreciate .

In the future, if his conception of music continues to attract more and more people, I do not make me worry for him. His universe will continue to level, allowing him to projected further. Count on me to continue to follow closely. An interview with him should even see the day.