(Mixtape) TopDolla Sweizy – The Sweizy Life : L’étoffe d’un grand

cover

(For the english people, scroll down)

Si c’était pour chroniquer une mixtape au moment de sa sortie, je pense que c’est un peu tard. The Sweizy Life étant sortit il y a presque un an, ce serait un peu hors-contexte. Oui, mais bon. Je prends le pari. Non pas pour faire une review d’un projet venant de sortir, mais juste pour décrypter quelque peu, un projet qui mérite un peu plus d’exposition. TopDolla Sweizy, jeune rappeur de 23 ans, originaire de Washington, est venu me contacter pour paraitre sur le site. Je pensais à avoir à faire avec un de ces nombreux bonhommes m’alpaguant pour un peu de pub’, ce qui est normal, mais sans réel potentiel, talent, ou quoi que se soit. Or, celui-ci m’a agréablement surpris. Entre ces clips, ses morceaux estampillés et sa mixtape, on est servit. Lors de la première écoute de celle-ci, je ne m’attendais vraiment pas à ce que j’allais entendre, explication :

Du premier au dernier track, il passe pas tout les styles de morceaux. Banger, Trap, plus conscient, mélancolique ou encore love. En restant dans une lignée Trap qui conduit le fil de le ‘tape, il arrive a concilier beaucoup d’athmosphère de façon assez surprenante. Surtout pour un artiste encore trop méconnu. Quand on entend la puissance d’un Skrrrttt Skrrrttt Skrrrttt, qui nous fait bouger dans tous les sens, un Booty Bounce, qui fait également office d’un très bon son de club, on se demande forcément pourquoi n’est-il pas encore connu ? Les choses se font lentement mais surement, surtout que le 10 de ce mois sort un featuring avec Young Thug (Hundos). Revenons au projet. On passe de Work It Shawty, à Shoe Box, pour finir à That’s Ur Past, en l’espace de trois tracks, on arrive déjà à toucher trois ambiances différentes, tout en balançant du bon son à nos oreilles. C’est ce que je trouve assez remarquable. Armé avec ses producteurs, Young Clip, Chop Beatz et autres, il s’entoure d’une équipe qui lui produit tout un tas de très bon instrumentaux. On pourrait faire des hits avec la plupart des morceaux. Dirty, Booty Bounce, SSS, etc., etc. TopDolla a tout pour jouer dans la cour des grands. Il ne suffit que de quelques nouveaux clips, et un peu plus de médiatisation pour le faire décoller. Je ne m’en fais pour sa carrière. C’est aussi pour cela que je partage sa musique. Tout le monde peut y trouver son compte, et cela, il l’a compris, ce que beaucoup d’artiste non-médiatisé ne font. Il est éclectique, il rappe bien, dans peu de temps, je pense que beaucoup de personne l’écouteront ! Faites-vous votre propre idée :

http://www.livemixtapes.com/mixtapes/22990/topdolla-sweizy-the-sweizy-life.html

Chronic in english :

If it was a mixtape for review at the time of release, I think it’s a little late. The Sweizy Life is out there almost a year, it would be a little out of context. Yes , but good. I take the bet. Not to do a review of a project coming out, but just to decipher some , a project that deserves a little more exposure. TopDolla Sweizy young rapper of 23 years , a native of Washington , came to seem contact me on the site. I thought having to do with one of the many snowmen alpaguant me for a little pub ‘ , which is normal, but with no real potential , talent, or anything at all . But it surprised me . These clips, stamped his pieces and his mixtape , it is served . When first listening to it , I do not really expect that I would hear , explanation :

From first to last track , it passes not all styles of songs. Banger , Trap, more conscious, melancholy or love . Staying in a Trap lineage leading wire the ‘ tape , it happens to reconcile many athmosphère surprisingly enough . Especially for an artist too unknown. When you hear the power of a Skrrrttt Skrrrttt Skrrrttt , which makes us move in all directions , a Booty Bounce , which also acts as a very good sound club , we always wonder why it is not yet known ? Things are slowly but surely , especially since the 10th of this month featuring a lot with Young Thug ( Hundos ) . Back to the project. It goes from Work It Shawty at Shoe Box , ending in Ur That’s Past, in the space of three tracks , it already happens to touch three different environments, while dangling good sound to our ears. This is what I find quite remarkable. Armed with his producers , Young Clip Chop Beatz and others, a team who produces a lot of very good instrumental surrounds . It could be hits with the most pieces. Dirty , Booty Bounce , SSS , etc. . Etc. . TopDolla has everything to play in the big leagues . It only takes a few new clips, and a little more media coverage for the take off . I do not do for his career. This is also why I share his music. Everyone can find his account , and that it was understood that many non- publicized artist do . It is eclectic, he raps well , in a short time, I think many people will listen ! Make up your own mind :