(Interview) i.D. The G : « Je garantis que ce dont je parle est un fait »

photo(2)

For the english people, scroll down

i.D The G, rappeur de Chicago, que j’avais repéré grâce aux clip-maker « Smoke Booth », est hors de la tendance. Quand la quasi-totalité des rappeurs nous proposent des titres Trap/Drill, lui vous délivre quelque chose avec des sonorités plus Hip-Hop, et, en plus de ça, des textes lourds de sens (comme vous pouvez le voir dans la traduction si-dessous). Après qu’il est accepté notre « skype-interview », je m’attendais pas à découvrir quelqu’un comme ça. Comme il le dit dans l’interview, il est passé par tous les moyens pour faire de l’argent, et à connu une vie « typique » de Chiraq, pour ceux qui suivent un peu. Mais il m’a parlé en toute humilité, et même étant plus vieux que moi, je n’ai jamais sentis l’écart. Si bien que nous avons parlé plus de 4h. Je n’avais jamais autant rigolé avec un américain en interview. En plus d’être humble, c’est un trop bon rappeur, avec un vrai message à délivrer. Je vous conseille donc de lire cet entretien et de suivre son actualité. Bonne lecture !

Pocketfullofmusic : Quoi de neuf G ? Présentes-toi pour les français s’il te plait :

ID The G : Je suis juste votre banal Bboy (danseur de Break), j’ai grandis en gars du Hip-Hop, en rappant, taggant des bails (rires). J’ai toujours voulus m’exprimer en MC alors c’est la ligne dans laquelle je me tiens. Je suis honnêtement un nouveau artiste/écrivain de Hip-Hop, mais je suis là pour partager mon histoire avec le Monde. Du coté est de Chicago, alors j’en ai vu beaucoup. J’ai tout fait du grafitis de trains, au deal de dope. L’Art de la poésie et de la musique ont toujours été mes premiers amours. J’essaie de partager ma vision en parlant de ma situation. Je garantis que tout ce dont je parle peut être un fait.

Pfom : Comment es-tu rentré dans le monde de la musique ?

ID : J’ai commencé à être un MC à 10-11 ans. Le plus vieux gars dans le quartier freestylaient tout le temps et faisait des sons, et je n’avais aucuns mots (rires), l’un des mes cousine les plus âgées, Rolanda était une passionnée de Hip-Hop (à peu près 5 ans de plus que moi) et elle m’a aidé à m’éclairer avec les 4 éléments du Hip-Hop, et a me guider parfaitement de mon artisanat. J’ai commencé à bosser sur mon propre style en écoutant du Wu Tang, No Limit et Bad Boy.

Pfom : Et quelles sont tes influences musicales :

Id : J’ai grandis en idolâtrant le Wu, le groupe entier l’ensemble des rimes abstraites avec l’influence des « 5-pour-cents» était mon délire ! J’ai toujours été dans le délire des MC undergrounds aussi, comme Cannibal Ox, Pharoahe Monche & Dilated Peoples tout comme Mos Def, Common & Talib Kweli. Beaucoup de mes influences courantes sont Currensy, Lupe Fiasco, Lil Wayne, tous les artistes du TDE et d’innombrables autres mc que je peux même pas te citer sur le moment rires).

Pfom : Tu viens de Chiraq, alors peux-tu dire aux français comment est la vie dans la ville la plus dangereuse des Etats-Unis ?

Id : Mec c’est pas si terrible ! (Rires). Des mauvaises choses arrivent à des gens biens tous les jours. C’est dur de voir des personnes avec qui tu as grandis mourir avant qu’ils atteignent les 18 ou 21 ans ou/et aller en prison. Mais tout le monde sait que c’est le prix des rues. J’ai fais ma part des choses, ma part des mauvaises choses et je peux pas dire que j’ai pas profité et kiffé tout ce temps, j’étais juste bénis d’être allé aussi loin. Mais quand tu as une ville de près de 3 millions d’habitants des mauvais trucs sont obligés d’arriver. On a juste besoin de plus de gens qui aident ces jeunes gens dans leurs communautés, qui les guident dans le bon chemin au lieu de les aider à glorifier la rue.

Pfom : Et que penses-tu de la nouvelles scène musicale, la Drill ?

Id : La Drill est un goût acquis (rires). Je supporte tout musicalement de Chicago. Beaucoup de gens penses que la musique Drill augmente le taux de criminalité, je ne sais pas. Et quand je me suis mis en connexion avec mon frère BimpGod en 1999-2000 j’ai joins mes forces avec lui et son crew « TCO » et ça a été un mouvement depuis.

Pfom : Et pourquoi tu fais de la musique plus Hip-Hop que Trap ?

Id : J’ai été dans plusieurs formes de rap pour trouver le mien. La pure forme de Hip-Hop est l’essence de tous les types de musique Rap qu’on a aujourd’hui. Trap, Drill, Acid Rap, peu importe. Mais c’est juste moi qui est moi-même. Qui a dit qu’un artiste Hip-Hop ne peut pas trapper ? Ou dealer ? Le vrai Hip-Hop raconte ton histoire, les expériences de ta vie, il envoi un message.

Pfom : Comment t’es-tu connecté avec Smoke Booth pour ta video « Next Dolla » ?

Id : Smoke Booth est allé à l’université avec mon pote BimpGod. Smoke a commencé a shooté des vidéos quand son collègue de business s’est fait emprisonné il y a 3-4 ans. Il a shooté une vidéo pour moi à l’époque pour l’un de mes sons « So Fly ». Quand j’ai eu la vision pour le visuel de Next Dolla, je voulais son grain et sa créativité pour sortir cet enregistrement.

Pfom : Vis-tu ce dont tu rappes ?

Id : Chaque. Mots.

Pfom : Quels sont tes prochains projets ?

Id : Mon projet solo « MoonChild EP » arrive bientôt. Et je travailler sur un projet collaboratif avec mon crew aussi (TCO). Et je travaille toujours, j’écris, et je bosse sur des featurings.

Pfom : Si tu deviens célèbre, vas-tu rester le même ?

Id : Je dis toujours « donnes-moi l’argent, nique la célébrité » (rires), mais si je le deviens bien sur que je serais le même. Pas moyen.

Pfom : Comment te vois-tu dans 10 ans ?

Id : Avec beaucoup de succès, être un leader, un mentor, un activiste. Je ne pense jamais arrêter le business de l’entertainment. C’est quelque chose qui est ancrée en moi depuis que je suis petit. C’est sur que je serais une figure d’influence dans le Hip-Hop (rires).

Pfom : Et si ta carrière décolle, vas-tu rester à Chicago ,

Id : J’aurais toujours une maison ici parce que mon père et ma mère vont pas se relocaliser (rires). Mais je vais définitivement avoir un autre endroit quelque part, parce que j’aime tellement d’autres villes. Nouvelles Orleans, L.A…

Pfom : As-tu un mot pour les jeunes d’ici qui font de la Trap et de la musique Drill ?

Id : La musique Drill a commencé à Chicago !! (Rires), mais ça reste de la musique Trap, et si c’est que tu vis, alors fais-le. Fais ta propre voie poto, crées ton propre son, c’est ce que les auditeurs veulent. C’est ce qui va te séparer des « rappeurs en vogues ».

Pfom : Je te laisse le mot de la fin :

Id : i.D le G c’est le nom, TCO, le crew. Kiffes la vague ou fais toi noyer fils. Libérez Gino East, et enfin, Chicago baissé les armes !! Voir des meurtres d’enfants tous les jours dans les news c’est de la nécrologie…

Questions rapides :

Un style de musique : Hip-Hop.               Un rappeur : Spitta.                 Un Album : Resurrection.

Un film : Belly.                        Le dernier que tu as vus : XXX.                       Une marque de sapes: Leaders.

Une paire de shoes : Jordans.                  Une voiture : Chevrolet.              Un endroit : Dans l’avion.

Un plat : Shrimp.                                 Une boisson : Bombay.                      Une drogue : Mort de rires.

Une équipe de basketball : Les Bulls.                     Une console de jeu vidéo : Playstation.            Un jeu: Madden.

Un livre : 48 Laws Of Power.              Un bijou : Diamonds are forever.    Des tatouages : ouais, beaucoup plus de 10.

Un grand merci à i.D The G pour cette interview. Vous pouvez aller acheter Next Dolla sur Itunes en cliquant là : https://itunes.apple.com/us/album/next-dolla/id919460507?i=919460513

Interview in english :

i.D The G, rapper from Chicago, I had spotted thanks to clip-maker « Smoke Booth » is out of the trend. When almost all rappers offer us Trap / Drill titles, he delivers something with more hip-hop sounds, and on top of that, heavy texts direction (as you can see in the translation if –Bra). After he accepted our « skype-interview, » I was not expecting to find someone like that. As he says in the interview, he went through all means to make money, and had a « typical » life Chiraq, for those who follow a little. But he spoke humbly, even being older than me, I have never felt the way. So we talked about 4 hours. I never laughed as much in an interview with an American. In addition to being humble is too good a rapper with a real message to deliver. I suggest you read the interview and follow their news. Happy reading!

Pocketfullofmusic : What’s up G ? Introduce you to de the french people please

IDtheG : I’m just ur average Bboy, grew up a hip-hopper, rapping, tagging shit up (laugh). Always wanted to express myself as an emcee so that’s the lane I stuck to. I’m a fairly new hip hop artist/writer to some but I’m here to share my story with the world. From the EastSide of Chicago so I’ve seen and been through a lot. Done did everything from graffiti on train cars to sellin dope. Music art & poetry have always been my first loves. I try to share my vision thru my situational speaking, guarantee everything I speak on can be proven to be a fact.

Pfom : How do you get in the world of music ?

iDtheG : I started emceeing at about 10-11 years old… Older cats in the hood was always freestyling and makin songs and I never had any words lol one of my older cousins Rolanda was an ultimate hip hop head at the time (about 5 years older than me) and she helped enlighten me wit the 4 elements [of hip hop] and help guide me to perfect my craft. Started workin on my own style by listening to a lot of Wu-Tang, No Limit, and Bad Boy.

Pfom : And what are your musical influences ?

iDtheG : I grew up idolizing the Wu… the whole abstract rhymes with the 5-percenter influence was my shit!.. Was always into the underground emcees too like Cannibal Ox, Pharoahe Monche & Dilated Peoples as well as Mos Def, Common & Talib Kweli.. A lot of my current influencers are Currensy, Lupe Fiasco, Lil Wayne, all the TDE artists and countless other dope as emcees I can’t even grasp hold of right now lol

Pfom : You from Chiraq, so you can tell to the french people how is the life in te most dangerous city of America ?

iDtheG : Man… It ain’t that bad (laugh). Bad things happen to good people everyday… It’s hard to see people u grew up with die before they turn 18 or 21 and/or go to jail. But everybody know that’s the price of the streets. I’ve done my fair share of dirt, did my fair share of wrong and I can’t say I ain’t profit or enjoy it at the time..just was blessed to make it this far. But when u got a city with nearly 3 million people bad shit just bound to happen. We just need more people helping out these young guys in the community guiding them in the right path rather than helping them glorify the streets.

Pfom : And you think about the new musical scene, the drill ?

iDtheG : Drill is an acquired taste lol. Imma support any and everything Chicago, musically. A lot of people think the drill music is actually increasing the crime rate, I don’t know. And when I linked up with my bro BIMPGOD back in ’99-’00 I joined forces with him and his crew TCO and it’s been a movement every since.

Pfom : And why are you doing more hip hop music than trap music ?

iDtheG : I dibbled and dabbed in different forms of rap to get my niche… The pure form of hip hop is the essence of all kinda of rap music we got today. Trap, drill, acid rap, whatever. But that’s just me bein true to myself. Who said a « hip hop » artist cudnt rap about trappin? or hustlin? Real hip hop is telling about ur story, your life experiences, sending out a message.

Pfom : And how do you link up with Smoke Booth for you video Next Dolla ?

iDtheG : SmokeBooth actually went to college wit my homie BIMPGOD. Smoke started shooting videos when his business partner got locked up about 3-4 years ago. He shot a video for me back then for one of my records « SO FLY ». When I got the vision for the visuals for « NEXT DOLLA » I knew I wanted his gritty edge and creativeness to bring out that record

Pfom : And are you living what are you rapping bout ?

iDtheG : Every. Single. Word.

Pfom : What are your next projetcs ?

iDtheG : My solo project « MoonChild » EP coming soon…. And I’m working on doing a collaborative project with my crew too (TCO).. And I’m always grinding, writing, and workin on features.

Pfom : And, if you become famous, are you still the same ?

iDtheG : I always say gimme the money fuck the fame lol but if I was to make it to « famous » status of course imma be the same. No question.

Pfom : How you see yourself in 10 years ?

iDtheG : Very successful. Being a leader. Being a mentor. Activist. Don’t think I will ever stop with the entertainment biz. Just something that’s been embedded in me since I was a little one. Pretty sure I’ll be an influential figure in hip hop.

Pfom : And if you rap career take off, are you gone stay in Chicago ?

iDtheG : I will always have a house here cuz I know moms and pops ain’t gon relocate haha lol. But I’ll definitely have another spot somewhere else cause I love so many other cities. New Orleans, Atlanta, LA..

Pfom : Are you got a word for the youngin’ out here doing trap and drill music ?

iDtheG : Drill music started in Chicago!! lol but as far as trap music…if that’s your life..then do u. Make ur own wave tho, create your own sound, that’s what the listeners want. That’s what’s gon separate u from the « trendy rappers »

Pfom : I just let you the world of the end before the second part :

iDtheG : i.D. the G be the name TCO be the crew…ride the wave or get drowned son… Free Gino East… And lastly… CHICAGO PUT THE GUNS DOWN!! Kids killin kids, everyday watching the news is like an obituary!

Quick questions :

A kind of music : Hip Hop.      A rapper : Spitta.              An album : Resurrection.

A movie : Belly.      The last you seen : XXX.           A brand of clothes : Leaders.

A pair of shoes : Nikes.           A car : Chevy.                  A place to be : Off a plane on a plane.

A food : Shrimp.          A drink : Bombay.              A drug : Lmao.

A team of basketball : Da Bulls.        A consol of video game : PlayStation.          A game : Madden.

A book : 48 Laws of Power.       A jewel : Diamonds are forever.        Got tattoos ? Yep, 10 and building.

Big shout out to i.D The G for this interview !